Quel est le coût d’un chantier d’isolation des combles ?

Isolez vos combles et valorisez votre maison en améliorant ses performances thermiques et énergétiques et économisez sur vos dépenses avec un investissement gagnant-gagnant. Faites l’estimation des dépenses que vous aurez à faire et préparez votre budget avant de vous lancer.

Dans cet article, retrouvez toutes les informations nécessaires concernant le coût d’un chantier d’isolation des combles.

Comprendre l’isolation des combles

L’isolation des combles se résume à poser une couche d’isolant dans le but de préserver la chaleur dans la maison, elle vous assurera ainsi une isolation autant thermique que sonore. Quant au terme, comble, et bien, il désigne l’espace situé en dessous de la toiture, qu’il soit aménageable, pouvant accueillir une nouvelle pièce à vivre ou perdu, en cause une toiture trop inclinée ou trop basse, ce qui fera de lui un endroit de stockage.

L’intérêt d’isoler les combles sera de :

  • Freiner les déperditions énergétiques ;
  • Réduire la facture d’énergie ;
  • Optimiser le confort thermique ;
  • Préserver l’environnement ;
  • Valoriser la maison.

Ce qui détermine le coût d’un chantier d’isolation des combles

Le budget à prévoir pour entamer vos travaux d’isolation dépend de plusieurs facteurs influençant ainsi directement le prix, c’est pour cela qu’il est préférable d’avoir plusieurs devis pour isoler vos combles, chose qui vous permettra de choisir les meilleurs tarifs et de déterminer les conditions de réalisation.

Comparer ces devis et opter pour ce qui vous convient. Le devis est établi après une visite technique selon :

  • La technique d’isolation adoptée (par épandage, par soufflage, pose de rouleaux, etc.) ;
  • L’isolant thermique ou acoustique choisi (ouate de cellulose, laine de verre, etc.) et son épaisseur ;
  • Les travaux à réaliser ;
  • La surface à isoler ;
  • L’accessibilité aux combles ;
  • Le type de combles ;
  • Le tarif de l’artisan et le temps des travaux ;
  • La région dans laquelle se trouve le chantier.

Ajoutez à cela les dépenses annexes pas toujours prévues, c’est pourquoi, avant d’entamer vos travaux, il faut s’assurer que la toiture, la couverture, le plancher et la charpente sont en bon état, vérifier l’absence d’insecte en tout genre et d’infiltration d’eau et constater l’existence ou non d’un écran sous la toiture.

Si d’éventuels travaux annexes s’imposent, vous pourrez selon votre artisan les intégrer ou non à votre budget général.

Les différents coûts pour chaque matériau et type de comble lors d’un chantier d’isolation

Le tableau suivant regroupe les prix moyens :

Découvrir aussi  Ce qu'il faut savoir sur l’isolation du plancher des combles
Matériaux utilisés Tarif matériau par m² isolé Type de comble Tarif main d’œuvre par m² isolé
Laine de verre de 12 € à 20 € Isolation des combles perdus inutilisés de 17 € à 50 €
La laine de chanvre de 40 € à 75 € Isolation toiture par l’intérieur de 20 € à 90 €
La laine de roche de 15 € à 30 € Isolation toiture par l’extérieur de 70 € à 100 €
La ouate de cellulose de 28 € à 42 € Isolation des combles aménageables par l’intérieur de 20 € à 80 €
Mousse polyuréthane de 25 € à 75 € Isolation des combles aménageables par l’extérieur de 70 € à 200 €
Fibre de bois de 30 € et 60 €

L’agence nationale de l’habitat estime pour une maison de 100 m² l’isolation des combles perdus entre 2 500 et 5 000 € TTC, et l’isolation des combles aménagés entre 4 000 € et 6 000 € TTC.

Profitez des réductions sur le coût d’un chantier d’isolation des combles

Dans le contexte d’une transition énergétique pour une Croissance Verte, l’état a mis en place plusieurs aides, afin d’inciter les propriétaires à entamer des travaux de performance énergétique. Grâce au crédit d’impôt, vous pourriez bénéficier d’une réduction de 30 % couvrant le prix du matériau isolant utilisé et la main-d’œuvre, dans le cas où vous feriez appel au service d’un professionnel et que la maison est la vôtre.

En plus, le Coup de Pouce Isolation vous permet de profiter de travaux à un prix réduit (prime selon les revenus, allant de 10 à 20 euros du m2 d’isolant posé).

Avec MaPrimeRénov, même les foyers aux revenues très modestes pourront songer à des travaux d’isolation des rampants de toiture et de plafonds des combles (soustraction de 7 à 25 € du m2 d’isolant posé). Ajoutez : le chèque Energie, versé par le Ministère de la Transition Écologique (jusqu’à 8,5 € / m²), l’emprunt sans intérêt avec l’éco-prêt à taux zéro (jusqu’à 30 000 €) et la TVA à 5,5 %.

Comme plusieurs aides sont cumulables, lancez-vous et faites 451 € / an d’économie grâce à votre rénovation énergétique.