Comment lire un DPE ?

Le DPE, Diagnostic de performance énergétique, fait partie des diagnostics obligatoires à faire réaliser dans le cadre de la vente ou de la location d’un logement. Il permet de mesurer la consommation en énergie d’un bâtiment ainsi que la quantité de gaz à effet de serre émis. Mais une fois réalisé, comment comprendre ce qui est renseigné dans le DPE ?

Comment se présente un DPE ?

Outre les informations générales concernant le propriétaire et le bien en question, le DPE comprend une description des équipements du logement (chauffage, eau chaude sanitaire, etc.) et du type d’énergie utilisée (gaz, électricité, bois, fioul, etc.).

Les informations énergétiques principales sont quant à elles données sous forme de deux étiquettes comprenant chacune un graphique en couleur.

Enfin des suggestions pour améliorer la performance énergétique du logement peuvent être faites par le diagnostiqueur.

Première étiquette : DPE et classe énergie

L’étiquette de classe énergie fait état de la consommation en énergie du bien, retranscrivant ainsi la performance énergétique du logement. Cette consommation est exprimée en kWhEp/m2.an, c’est-à-dire kWh d’énergie primaire consommée par an.

Composée d’une échelle de valeurs de 7 classes portant des lettres de A à G et des couleurs allant du vert au rouge, l’étiquette énergie propose un classement des logements selon leur efficacité énergétique : la classe A, en vert, désigne des logements économes, tandis que la classe G, en rouge, désigne des logements énergivores.

Un DPE E ou un DPE F peuvent être le signe que des travaux d’optimisation énergétique (nouveau système de chauffage, isolation, etc.) sont à envisager.

Découvrir aussi  Rénovation énergétique : de quelles aides peut-on bénéficier ?

Deuxième étiquette : DPE et GES

L’étiquette classe GES, aussi appelée étiquette climat, fait quant à elle état du taux d’émission de gaz à effet de serre. Ce taux d’émission est exprimé en kgéqCO2/m².an , c’est-à-dire kilogrammes équivalents de gaz carbonique par m² et par an.

Composée d’une échelle de valeurs de 7 classes portant des lettres de A à G et des couleurs allant du mauve clair au violet foncé, l’étiquette GES permet un classement des logements selon leur impact sur l’environnement : la classe A, en mauve clair, désigne des logements peu polluants, tandis que la classe G, en violet foncé, désigne des logements plus polluants.

Là encore un DPE E ou DPE F peuvent indiquer qu’il serait important d’envisager des travaux d’optimisation ou de choisir une source énergétique plus respectueuse de l’environnement.

En cas de doute, il convient de demander davantage de renseignements ou d’explications au diagnostiqueur qui a réalisé le DPE.